Abonnez-vous à -50%

Rush pour connecter tous les élèves, en région verviétoise

À Saint-Roch Theux, des ordis à l’école pour dépanner.
À Saint-Roch Theux, des ordis à l’école pour dépanner. - St-Roch Theux

Dès mercredi, l’école secondaire rimera avec ordi, a décrété, dimanche soir, la Fédération Wallonie Bruxelles. D’où un rush fiévreux pour être fin prêt. Bien sûr, depuis la première vague, au printemps, on savait que cette solution était envisageable. Encore fallait-il la mettre en batterie, et en avoir les moyens… Car même si la FWB a déniché des portables, on est encore loin du 1 ordi par élève. De plus, on n’a pas le wifi dans chaque chaumière… Ceci étant, nuance Conrad van de Werve, à la fédération de l’Enseignement catholique, environ 95 % des élèves ont accès à un smartphone connecté.

Saint-Roch Theux n’aura pas été trop bousculé par l’annonce de dimanche : dès vendredi après-midi, on y avait décidé que cette semaine complète, on enseignerait via le net. En effet, beaucoup d’élèves et de membres du personnel étaient déjà absents. « On a mis les matières dans le classroom », une plate-forme proposée par Google, explique Régis Lemaire, le directeur. Chaque enseignant y installe des cours, avec des documents à compléter, et les élèves peuvent suivre une leçon en vidéoconférence, via l’ordi ou un GSM. Même les profs de gym s’y sont mis, avec des exercices à faire à la maison. Le hic, c’est que certains n’ont pas accès à un ordi connecté à domicile. Mais pour eux et ceux qui ne peuvent rester à la maison parce que les parents travaillent, on a ouvert un local, à l’école, avec des ordinateurs connectés. Cette mise en route nécessitait une formation ad hoc. Ainsi, dès septembre, enseignants et élèves avaient suivi une journée d’initiation à classroom.

-On était préparé à Saint-Roch Theux

-Que faire quand on n’a pas de wifi

-Les syndicat estiment qu’on a agi dans la précipitation

Notre sélection vidéo