«Derrière nos écrans de fumée» (Netflix): un docu qui questionne

Vidéo
Le film dépeint de façon terrifiante l’envers du décors des applications qu'on utilise pratiquement tous les jours.
Le film dépeint de façon terrifiante l’envers du décors des applications qu'on utilise pratiquement tous les jours. - © Netflix

Depuis la sortie du documentaire « Derrière nos écrans de fumée » sur Netflix, l’image des réseaux sociaux a pris un nouveau gros coup. En une heure trente, le film dépeint de façon terrifiante l’envers du décors des applications que tout un chacun utilise au quotidien. Pour ce faire, il donne ainsi la parole à des experts, parmi lesquels certains ayant travaillé un jour pour Google, Facebook, Twitter, YouTube ou encore Instagram.

Le constat est glaçant : tous tiennent le même discours et insistent, au travers de témoignages forts, sur la dangerosité de leurs propres conceptions, contre lesquelles ils nous mettent aujourd’hui sévèrement en garde. Concrètement, on apprend comment, grâce à ces génies, les géants de la technologie opèrent pour nous rendre accros à leurs services et nous faire passer un maximum de temps sur nos téléphones.

Un exposé qui n’a pas du tout plu à Mark Zuckerberg, forcément. Dans un long communiqué qui démonte point par point le documentaire, le patron de Facebook assure entre autres que son réseau est financé par la publicité afin qu’il reste gratuit pour les utilisateurs, et que son algorithme existe pour maintenir la plateforme pertinente et utile.

N’oublions pas non plus que « Derrière nos écrans de fumée » est diffusé sur Netflix, qui, de même, ne jure que par les algorithmes pour suggérer du contenu à ses abonnés. Une méthode vivement dénoncée dans le documentaire, qui ne met bien évidemment pas le service de streaming en cause.

Si ça n’est pas le comble de l’ironie…

5 règles pour un bon usage du digital

1.  Interdisez les écrans dans la chambre à partir d’une certaine heure. « Selon le coucher, on se déconnecte de tout une demi-heure avant », conseille le psychosociologue Jonathan Haidt.

2.  N’acceptez jamais aucune recommandation. Elles vous son suggérées en fonction des données continuellement collectées sur vous par l’application. « Choisissez toujours, c’est une autre arme », exhorte Jaron Lanier, chercheur en informatique.

3.  Instituez un quota avec les enfants. « Parlez avec eux, demandez-leur : « Combien de temps veux-tu passer sur ton appareil, la bonne durée selon toi ? »  », préconise Jonathan Haidt. « Ils seront souvent assez raisonnables. »

4.  Remplacez Google par Qwant, un moteur de recherche respectueux de votre vie privée, qui ne garde pas d’historique de navigation et ne vend pas les données personnelles de ses utilisateurs.

5.  Désinstallez les applications qui vous font perdre « bêtement » du temps avec du contenu ni opportun, ni important. Pour les autres, « supprimez les notifications », s’accordent à dire tous les experts qui interviennent dans le documentaire. Idéalement, supprimez vos comptes  !

Notre sélection vidéo