Abonnez-vous pour 1€

Affaire Maddie McCann: la police allemande veut jouer ses dernières cartes pour prouver l’identité du meurtrier

Affaire Maddie McCann: la police allemande veut jouer ses dernières cartes pour prouver l’identité du meurtrier
D.R.

Une source proche de l’enquête a déclaré au Sun que les enquêteurs allemands souhaitaient se rendre en Algarve afin de trouver de nouvelles pistes sur le principal suspect, Christian Brueckner.

L’homme de 43 ans vivait près de la station balnéaire de Praia da Luz, où la fillette britannique a disparu en 2007. L’avocat de Brueckner, Friedrich Fuelscher, affirme que son client est innocent.

« Il y a des questions sans réponse sur les déplacements de Christian Brueckner dans les jours et les semaines qui ont suivi la disparition de Madeleine. Les enquêteurs pensent également que les témoins vivant encore au Portugal pourraient détenir des indices vitaux », a indiqué la source.

Le média The Sun affirme que cette volonté des enquêteurs allemands de se rendre en Algarve est due à une rupture des relations avec leurs homologues portugais. Les autorités des deux pays auraient des opinions divergentes sur l’implication de Brueckner dans la disparition de Maddie.

Néanmoins, la police allemande devra trouver de nouvelles pistes pour obtenir l’autorisation d’enquêter à nouveau au Portugal. Le procureur qui dirige l’enquête sur les liens présumés de Brueckner avec la disparition de Maddie, Hans Christian Wolters, a déclaré qu’il n’y avait pas de « preuves médico-légales » et a ajouté que les autres indices dont disposaient les enquêteurs n’étaient « pas suffisants pour obtenir un mandat d’arrêt ».

Notre sélection vidéo