Abonnez-vous pour 1€

La masturbation sans les mains? C’est possible! Deux sexologues expliquent comment atteindre l’orgasme en «mains libres», sans se faire repérer

Illustration
Illustration - 123RF

Avez-vous déjà entendu parler de la « masturbation mains libres » ? Si certaines femmes connaissent la technique, d’autres, et elles sont plus nombreuses, l’ignorent. Interrogées par nos confrères de HLN, les deux sexologues Kaat Bollen et Mieke Mievis ont donné des explications précises au sujet de cette pratique et en ont révélé les bienfaits, qui vous convaincront peut-être de franchir le cap…

« Chaque orgasme est différent et il est toujours amusant de tester. De toute façon, nous sommes en pleine pandémie de coronavirus, donc nous n’avons pas grand-chose à faire », explique la sexologue Kaat Bollen avant d’ajouter : « Si vous avez déjà fait un rêve érotique, vous pouvez avoir un orgasme sans les mains. Ce n’est qu’une question de pratique. Vous devez commencer par expérimenter pour savoir ce qui vous excite le plus ». Afin d’atteindre le septième ciel sans mettre les mains dans le pantalon, les sexologues ont donné plusieurs techniques.

Les stimuli

Pour réussir à avoir un orgasme sans utiliser ses mains, il est très important de « rechercher suffisamment de stimuli ». « Pensez aux livres érotiques, aux films, aux histoires audio. Même les odeurs peuvent contribuer à notre excitation. La bonne température ambiante est importante », raconte la sexologue.

Le massage des tétons

« Une femme sur huit peut jouir par la seule stimulation des tétons. Vous pouvez peut-être tester si vous faites partie de ces heureuses élues. Caressez vos seins, faites des cercles autour de vos tétons ou demandez à votre partenaire d’y porter une attention particulière », explique Kaat Bollen.

Tripotage

Si le principe ici est de ne pas s’aider de ses mains, Kaat Bollen explique cependant qu’il reste possible de se « tripoter un peu et toucher son clitoris ». « Vous stimulez le clitoris pendant un moment, puis vous vous arrêtez. Vous le stimulez à nouveau jusqu’à ce que vous y soyez presque, puis vous faites une nouvelle pause », explique-t-elle.

Le croisement de jambes

Mieke Mevis, thérapeute relationnelle et sexologue, explique que la pratique « sans les mains » est également efficace pour ne pas se faire prendre par ses enfants, par exemple. « Vous devez trouver un moment où vous êtes seul, et votre fille ou votre fils ne doit pas vous surprendre avec votre culotte aux chevilles. C’est pourquoi apprendre à venir sans les mains est une façon super ‘pratique’ de jouir n’importe où. Dans les embouteillages, lors d’un webinaire ou d’une réunion de travail. Personne ne le remarque. Beaucoup de femmes que je vois dans mon cabinet ne font que des mains libres », ajoute Mieke.

Mais comment procéder ? Selon la thérapeute, il suffit de croiser les jambes. « Vous pouvez le faire assis, ou sur le sol, de manière à ce qu’un genou soit au-dessus de l’autre. L’important, c’est que vous puissiez faire pression sur votre clitoris. En se déplaçant de gauche à droite, par exemple. Pendant ce temps, resserrez les muscles de votre plancher pelvien et relâchez-les à nouveau pour augmenter l’excitation. Ainsi, vous pouvez jouir en un rien de temps », conseille la spécialiste.

L’importance de la respiration

Il ne faut pas négliger sa respiration pendant ce genre de pratique ! Mieke Mevis le rappelle : « Votre respiration joue un rôle important dans l’orgasme ». « Je ne pense pas que l’on puisse atteindre l’orgasme seulement en respirant, mais c’est certainement un outil. Nous respirons souvent trop superficiellement, retenant des sensations qui pourraient nous donner plus de plaisir. Il est donc essentiel d’inspirer et d’expirer profondément, surtout au début », ajoute-t-elle.

Notre sélection vidéo