Abonnez-vous pour 1€

Nouvelles mesures en Belgique: supermarchés, librairies, pharmacies,... voici tout ce qui reste ouvert!

Nouvelles mesures en Belgique: supermarchés, librairies, pharmacies,... voici tout ce qui reste ouvert!

Alors que les chiffres du coronavirus atteignent des records partout dans le pays, un Comité de concertation, qui réunit le fédéral et les entités fédérées, était convoqué ce vendredi après-midi à Bruxelles afin de durcir les mesures en vigueur en Belgique. L’objectif : tenter de freiner l’épidémie de Covid-19 et sauver les soins de santé.

Des décisions ont été prises concernant les commerces.

Tous les magasins non-essentiels devront fermer leurs portes durant au moins un mois. Il sera toutefois possible d’être livré et d’aller chercher des achats en « click&collect ». Cela signifie qu’ils peuvent effectuer des livraisons aux domiciles de leurs clients ou permettre à leurs clients de venir chercher leurs colis, préalablement réservés, sur le pas de porte de leur magasin.

Pour assurer des règles de concurrence loyales, les supermarchés et les marchés devront limiter leur offre aux produits disponibles dans les magasins essentiels. « Les rayons des grandes surfaces qui sont en concurrence avec les petits commerces fermés doivent être vides, pour permettre aux commerçants de vendre via take away et click and collect », indique le ministre Clarinval.

Ces mesures, destinées à lutter contre la résurgence du coronavirus en Belgique, entrent en vigueur le lundi 2 novembre jusqu’au dimanche 13 décembre inclus. Une évaluation sera toutefois menée le 1er décembre pour les commerces non-essentiels qui pourraient alors rouvrir si les conditions sanitaires le permettent.

TOUT CE QUI RESTE OUVERT

> Les magasins d’alimentation, y compris de nuit.

> Ceux d’alimentation pour les animaux.

> Les pharmacies.

> Les magasins de journaux, les librairies.

> Les stations services et fournisseurs de carburants.

> Les magasins de télécommunications (sauf pour les magasins qui vendent uniquement des accessoires) et sur rendez-vous.

> Les magasins de dispositifs médicaux pour les urgences.

> Les magasins d’assortiment général de bricolage qui vendent principalement des outils et des matériaux de construction.

> Les jardineries, les pépinières, fleuristes et magasins de plantes.

> Les commerces de détail spécialisés qui vendent des tissus d’habillement, fils à tricoter et articles de mercerie.

> Les magasins en gros destinés aux professionnels, uniquement au bénéfice de ces derniers.

> Les blanchisseries.

> Les garages, limités aux services de dépannage et de réparation, et les magasins de bicyclettes, limités à l’entretien et aux réparations.

> Les prestataires de services indépendants.

> Les syndics.

La liste a été mise à jour le 31 octobre.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo