Abonnez-vous pour 1€

Jordan, un policier de 38 ans, a perdu la vie dans un accident à Amay alors qu’il se rendait au travail: «Un garçon très apprécié et aimé de tous»

Jordan, un policier de 38 ans, a perdu la vie dans un accident à Amay alors qu’il se rendait au travail: «Un garçon très apprécié et aimé de tous»
G.DT

Vendredi, aux environs de 17h30, le conducteur d’une Mercedes, a quitté sa trajectoire chaussée Roosevelt à Amay et touché quelques voitures. Le véhicule a surtout percuté frontalement une camionnette circulant en sens inverse, un peu avant l’Esterel. Le choc a été très violent et le conducteur de la camionnette, un policier qui n’était pas en mission, n’a pas survécu à ses blessures, malgré l’intervention rapide d’un pompier, proche de la victime. Il a été transporté au CHR de Huy où le décès a été acté.

Le défunt s’appelle Jordan Résimont et est né en 1984. Le trentenaire était toujours domicilié à Amay chez ses parents, mais faisait construire une maison à Ben-Ahin, avec sa compagne. Il n’avait pas d’enfant.

Ce drame a créé un choc au sein de la population et au sein des services de police. Ses funérailles se tiendront le samedi 7 novembre à Robermont.

C’est son ami pompier qui a tenté de le réanimer après l’accident.

Jean-Michel Javaux, bourgmestre d’Amay, connaît bien la famille de Jordan : « C’était un garçon très apprécié et aimé de tous ».

C’est un nouveau coup dur pour la police. Il y a quelques jours, un autre agent a perdu la vie à la suite d’une maladie.

Notre sélection vidéo