Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: lueur d’espoir alors que le nombre des contaminations et d’hospitalisations a commencé à ralentir

Coronavirus: lueur d’espoir alors que le nombre des contaminations et d’hospitalisations a commencé à ralentir

Le nombre d’infections et d’hospitalisations continue d’augmenter. « Mais moins rapidement », explique Yves Van Laethem pour qui ‘le train est toujours lancé à grande allure mais il ralentit ».

Selon lui, les deux prochains jours devraient continuer à voir la stabilisation se renforcer. « Mais le chemin est encore long de cette randonnée infernale. Les 2 prochains jours devront dire si le léger ralentissement se confirme et si cela se stabilise où non. Et si on va retrouver une zone de sécurité, un ‘taux gérable’ qui reste d'ailleurs à définir ».

Il faut bien sûr tenir compte du fait que la méthode de testing a changé. Mais même de cette façon, la diminution est réelle. « La correction d’augmentation est de 29 % par rapport à l’ancienne méthode de testing. « C’est nettement moins important que les semaines précédentes où il y a eu jusque 100 % d’augmentation », fait remarquer Yves Van Laethem.

Les admissions à l’hôpital de malades du Covid-19 double actuellement tous les 14 jours, contre tous les huit jours la semaine dernière. Dans les soins intensifs, le nombre de patients augmente tous les 10 jours, contre tous les huit jours «ces dernières semaines», a précisé M. Van Laethem.

Un pic semble avoir été atteint mercredi dernier, avec 743 hospitalisations en un jour. Ce nombre diminue depuis.

Les admissions sont les plus nombreuses dans les provinces de Liège et du Hainaut, ainsi que dans la Région de Bruxelles-Capitale, qui représentent à elles trois la moitié des hospitalisations. Elles comptaient 60% des admissions la semaine dernière.

Notre sélection vidéo