«Mask Singer»: Sandra Kim est-elle l’une des stars la version flamande? (vidéos)

Vidéos
La Reine a mis tout le monde d'accord avec sa voix impressionnate !
La Reine a mis tout le monde d'accord avec sa voix impressionnate ! - / D.R.

Depuis le 18 septembre, les Belges ont aussi leur propre version de « Mask Singer » ! Baptisée « The Masked Singer », l’émission, qui voit toujours des stars de tous horizons pousser la chansonnette à l’aveuglette (un programme, on le rappelle, adapté d’un format sud-coréen), est diffusée sur VTM. Et présente en plateau des costumes (un diable, une loutre, un monstre, un loup, un singe, une libellule et une Reine) aussi époustouflants que ceux que l’on peut voir sur TF1 !

Dans cette version flamande, l’un des huit personnages encore en lice (qui fait partie des 3 finalistes) pourrait abriter une chanteuse bien connue des Belges francophones : « Ce candidat a immédiatement attiré l’attention de nombreux téléspectateurs », lit-on dans la presse du nord du pays. « Dès le début, la Reine a stupéfié tout le monde avec son interprétation parfaite d’« Unstoppable ». Si l’on écoute attentivement, on peut reconnaître la voix… de Sandra Kim ! »

Jugez un instant par vous même… avant de passer aux indices !

Les indices

1. La Reine a un accent français. Elle ne roule pas ses « r » comme les néerlandophones.

2. » Le réveillon de Noël est un moment spécial pour moi chaque année », a-t-elle déclaré. Sandra Kim a épousé Jurgen Delanghe le 24 décembre 2001.

3. La Reine a aussi confié que sa « vie royale se révélait parfois être un cadeau empoisonné » : des propos qui font écho à ceux tenus par Sandra Kim après sa consécration lorsqu’elle avait 13 ans au concours Eurovision. Alors amenée à voyager à travers toute l’Europe pour promouvoir sa chanson, l’interprète de « J’aime la vie » considérait à l’époque sa victoire comme « un cadeau empoisonné » lui ayant volé sa jeunesse.

4. » Mon père n’est pas un roi, mais un cochon » est la traduction littérale de l’un des derniers indices de la Reine. La famille paternelle de Sandra Kim est originaire de la province de Chieti, dans les Abruzzes, en Italie centrale. Une région qui tient son nom du mot latin « Aprutium », qui signifie plus ou moins « terre du sanglier ».

Si avec ça, vous n’êtes toujours pas convaincus…

Notre sélection vidéo