Abonnez-vous pour 1€

Des pubs pour l’alcool et les jeux de hasard sur des chaînes Youtube orientées adolescents!

Des pubs pour l’alcool et les jeux de hasard sur des chaînes Youtube orientées adolescents!
Belga

La règle semble être bien respectée. Seules quelques chaînes font exception et ont été contactées pour un rappel de la législation. Le CSA relève néanmoins deux cas problématiques de chaînes présentant des pubs sans que celles-ci ne soient identifiées comme telles, relatives à des marques de boissons alcoolisées (placements de produits) et des sites de paris en ligne (jeux de « casino » testés en direct). Problème supplémentaire : ces chaînes comptabilisent un et deux millions d’abonnés sur YouTube et 100.000 sur Twitch et, au vu de leur contenu, leurs followers sont sans doute majoritairement des mineurs d’âge ! Ces pratiques sont particulièrement problématiques sachant que les chaînes concernées, actives dans l’humour pour l’une et dans le gaming pour l’autre, se placent parmi les 10 chaînes les plus populaires en Fédération Wallonie Bruxelles.

Le CSA a pris contact avec les éditeurs des chaînes ne respectant pas la législation (qui sont eux-mêmes de jeunes adultes ou des… mineurs d’âge !) et a transmis leur dossier au Jury d’éthique publicitaire (JEP) et à la Commission des jeux de hasard. Il a également transmis ses observations aux Ministres compétents.

Comme le rappelle Noël Theben, «  Cette situation appelle une sensibilisation des influenceurs, des annonceurs ainsi qu’une vigilance accrue, notamment de la part du régulateur et des instances d’éthique publicitaire  ».

La puissance de ces chaînes Youtube et le public auquel elles s’adressent parfois doivent les inciter à une responsabilité éditoriale et sociétale, rappelle-t-on au CSA, qui est compétent pour la régulation du secteur. Mais cela passe aussi par le contrôle de ce type de publication puisque les chaînes d’une certaine taille doivent respecter des obligations.

Le monitoring effectué a scanné 100 vidéos éditées par 20 chaînes différentes, issues du top 50 YouTube en Fédération Wallonie Bruxelles WB, mais aussi par des micro-influenceurs et influenceuses actifs dans le lifestyle, la beauté, l’humour, les jeux (gaming), le sport, les loisirs… Le monitoring démontre une prise de conscience globale de la nécessité d’identifier clairement les pubs : 47 % des cas de communication commerciale faisaient l’objet d’une identification claire, 24 % présentaient une d’identification mais pouvant prêter à confusion. 29 % des communications commerciales analysées n’étaient pas du tout identifiées comme telles. Un constat jugé « encourageant » par le CSA puisqu’en 2018, lors d’une première observation des pratiques sur YouTube en FWB, le CSA constatait que « seuls 10 % des vidéastes identifiaient clairement leurs contenus publicitaires. 30 % des communications commerciales restent néanmoins non identifiées. Il reste donc encore du chemin à parcourir… »

Notre sélection vidéo

Découvrez l'ensemble de nos concours Diables rouges ! Maillot dédicacé, polos, montres, écharpes, ... - Sudinfo.be