Abonnez-vous pour 1€

Le cri du cœur d’un restaurateur face à la file interminable du McDonald: «Pour que les gens s’aperçoivent qu’on a besoin d’argent et de soutien!»

Vidéo
Le cri du cœur d’un restaurateur face à la file interminable du McDonald: «Pour que les gens s’aperçoivent qu’on a besoin d’argent et de soutien!»

De ses mots sortira-t-il une prise de conscience des clients ? En attendant, ce patron de restaurant du Morbihan n’a presque plus que sa chemise pour pleurer. Du coup vendredi, alors que la file d’attente de voitures pour le Mc drive s’allongeait, Laurent Gaurion a fini par sortir le portable. « Ce soir, j’ai fait quatre commandes », explique-t-il. « On est dans une galère monstrueuse, on va devoir reprendre des crédits » et pendant ce temps-là, des mastodontes de la restauration rapide « se gavent ». « Ça me débecte », dit-il, aussi triste qu’en colère.

« C’était un petit coup de gueule pour que les gens s’aperçoivent qu’on a besoin d’argent et de soutien. Je n’ai rien contre McDo. J’ai des enfants, j’y vais. Mais nous aussi, on a besoin de travailler et on ne travaille pas assez », résume le patron du Men-Glaz à Pontivy, auprès de Ouest France. « Les trois quarts des commerçants ont dû faire des PGE (prêts garantis par l’État, N.D.L.R.). On a travaillé dur tout l’été. On a remis de l’argent de côté, réussi à refaire un peu de trésorerie. Mais on tiendra à peine le mois et après, il faudra reprendre un crédit. C’est fatigant ».

Samedi, rapporte Ouest France, il semblerait que la détresse du restaurateur ait eu de l’écho puisqu’il a dû aller se ravitailler pour honorer ses commandes. Sa vidéo a été vue plus de 90 000 fois.

Notre sélection vidéo