Abonnez-vous à -50%

La Wallonie attend vos propositions pour relancer la région après la crise!

La Wallonie attend vos propositions pour relancer la région après la crise!
Belga

Alors que la Wallonie, comme tout le pays, doit faire face à l’urgence de la situation sanitaire, les autorités tournent déjà en parallèle leur regard vers l’avenir. C’est l’objectif du projet « Get Up Wallonia ». « On finira quand même par maîtriser cette maladie épouvantable », lance le ministre-président wallon, Elio Di Rupo. « À quel moment ? Personne ne peut l’indiquer à ce stade. Mais si tout devait se réaliser comme certains l’espèrent, on devrait, pour le printemps ou l’été, pouvoir être dans une phase où l’on sort de cette crise. »

Pour définir la manière de relancer la Wallonie, le gouvernement entend s’inspirer des idées de la population. C’est pourquoi il lance ce lundi une consultation citoyenne. Via un formulaire papier disponible dans les administrations communales ou les espaces Wallonie, ou via le site internet www.mawallonie.be, les citoyens sont invités à formuler des propositions et à répondre à une enquête en ligne.

Concrètement, six thèmes ont été identifiés : Comment assurer un emploi de qualité à chaque Wallonne et chaque Wallon ? Comment faire de la Wallonie une nouvelle terre de prospérité économique ? Comment favoriser la solidarité́ et la proximité́ en Wallonie ? Comment créer un cadre de vie durable en Wallonie  ? Comment permettre à chacun de s’impliquer dans la vie de la société ? D’autres propositions concrètes pour la Wallonie de demain, pour la Wallonie d’après la Covid-19 ?

Les citoyens peuvent, pour chaque thème, formuler des propositions, consulter les propositions existantes et éventuellement les soutenir. Un consortium spécialisé sera chargé de les compiler, de les hiérarchiser et d’identifier ce qui fait consensus ou au contraire polémique dans les diverses propositions. Une synthèse sera ensuite remise au gouvernement. Les premières mesures sont attendues pour le mois de mars, voire avril. « Il ne fait jamais exclure quelques retards », sourit Elio Di Rupo.

La formulation des propositions est libre même si un cadre sous forme de thématiques a malgré tout été fixé. Bien sûr, la Wallonie ne pourra prendre des mesures que dans le cadre de ses compétences mais elle affirme être à l’écoute des autres propositions dont elle pourrait se faire le relais auprès des autres instances du pays.

La consultation citoyenne est ouverte pour 5 semaines. À vos claviers (ou crayons…) !

D’autres sources d’inspiration…

À côté des citoyens, le gouvernement wallon a sollicité d’autres acteurs pour trouver la formule magique de la relance. « Nous avons fait appel à des professeurs d’université qui siègent au sein d’un conseil stratégique », explique le ministre-président. Ce conseil compilera non seulement les propositions des citoyens, mais aussi celles de trois task forces (économie et territoire ; emploi, social et santé ; environnement et climat) mises sur pied spécialement dans le cadre de Get Up Wallonia et regroupant partenaires sociaux, services publics, entreprises, ASBL… « On attend de ce conseil stratégique qu’il formule une vision globale et cohérente de toutes ces propositions. »

C’est sur base de cette vision globale et cohérente que le gouvernement devra, in fine, prendre des mesures.

Notre sélection vidéo