En ce momentNouveau SudinfoCrise énergétiqueCharleroi - Standard Accueil Régions Liège Actualité de la région de Liège

Alysson, jeune barbière de 24 ans, a mis fin à ses jours à Liège: «Ce qui a mis le feu aux poudres, c’est d’être considérée comme ‘non-essentielle’»

Ce lundi, Alysson Jadin, une jeune barbière de 24 ans a mis fin à ses jours. Elle avait ouvert son salon de coiffure au mois d’août dernier, dans la rue Saint-Gilles. Mais à cause de la crise sanitaire, elle était contrainte de fermer boutique et d’abandonner son rêve.

Alysson avait seulement 24 ans. Ce lundi, cette jeune Liégeoise a décidé de mettre fin à ses jours, acculée par une crise sanitaire qui l’empêchait de vivre son rêve. Ce rêve, c’était son salon de coiffure, ouvert il y a peu, au mois d’août dernier dans la rue Saint-Gilles. « Sa boutique », comme elle aimait l’appeler, représentait tout pour elle. Elle en avait rêvé depuis toute petite.

Ce mardi, à Liège et bien au-delà, c’est le choc. Entre incompréhension, tristesse et colère pour certains, sa famille et ses proches sont inconsolables : « Ce qui est sûr, ce qui a mis l’étincelle à toute cette poudre, c’est d’être considérée comme non essentielle », témoigne, très ému, l’oncle de la jeune fille. « Et de devoir fermer boutique sans aucune aide financière de la part de qui que ce soit. »

►► La maman d’Alysson et sa soeur sont dévastées : voici leur témoignage

Notre sélection vidéo
Sudinfo

Aussi en Liège Actu

Voir plus d'articles