Abonnez-vous à -50%

«Vous pourriez enterrer votre famille en janvier pour avoir passé un ‘Joyeux Noël’»: les experts mettent en garde avant un relâchement des mesures

«Vous pourriez enterrer votre famille en janvier pour avoir passé un ‘Joyeux Noël’»: les experts mettent en garde avant un relâchement des mesures
123RF

Cette mise en garde s’inscrit dans le cadre de la volonté du gouvernement d’assouplir les restrictions de confinement afin de permettre à un maximum de quatre ménages de se réunir pendant la période des fêtes.

Mais le projet a été critiqué par les experts de la santé.

Les porpos les plus virulents sont sortis de la bouche du professeur Gabriel Scally au micro de Good Morning Britain : « Il est inutile de passer un Noël en famille si c’est pour enterrer ensuite ses amis et ses proches en janvier ou et février ». Pour lui, « Nous devons réfléchir très sérieusement à Noël et à la façon dont nous allons le passer. C’est une période et une occasion trop dangereuses pour que le virus se propage. »

Un confinement sévère

Pour contrebalancer cette envie de fêter Noël en famille, il a souligné le fait que les gens pourraient être confrontés à 25 jours de confinement strict en janvier pour compenser la « gaieté » de la période des fêtes. « Mais le confinement serait insignifiant par rapport au nombre de personnes qui pourraient contracter le Covid et le répandre pendant la période de Noël ». « Nous n’avons pas fait neuf mois de sacrifices pour tout gâcher à Noël. »

Le professeur Andrew Hayward de l’University College London, rejoins l’avis du professeur Scally. « Le mélange des générations à Noël présente des risques substantiels, notamment en ce qui concerne le rapprochement des générations à forte incidence d’infection avec les générations plus âgées qui ont actuellement des niveaux d’infection beaucoup plus faibles et qui risquent le plus de mourir si elles attrapent le Covid. Nous savons que les infections respiratoires atteignent leur maximum en janvier, donc jeter de l’huile sur le feu pendant Noël ne peut qu’y contribuer ».

5 jours de liberté

Très récemment, les autorités anglaises ont fait état de 5 jours de « liberté » possibles pendant les fêtes avec une bulle élargie à 4 ménages pour la période des fêtes. Ce que les experts jugent totalement inapproprié. Ils ont averti que chaque jour d’assouplissement exigerait « cinq jours de restrictions plus strictes ». Ce qui ouvre la voie à 25 jours de confinement au Nouvel An.

Les ministres doivent annoncer la semaine prochaine un nouveau système de restrictions régionales pour la période postérieure au 2 décembre.

Notre sélection vidéo