Abonnez-vous pour 1€

Standard: six défis à relever pour bien finir l’année

@News
@News

Le Standard s’apprête à disputer 10 matches en 35 jours, les derniers de l’année 2020. En espérant connaître moins de soucis qu’il y a un an lorsque l’accumulation des blessés, mais aussi de fatigue, avait plombé le mois de décembre, et la suite de la saison, et permis au FC Bruges de prendre la foudre d’escampette. Le rendez-vous de samedi (16h15) face à l’AS Eupen, où il s’agira de relancer la machine, servira déjà de révélateur pour une équipe qui a montré, juste avant la trêve internationale, des signes inquiétants de fébrilité, dans tous les compartiments du jeu. A la rue sur la scène européenne, où ils n’ont pas encore grappillé la moindre unité, les joueurs liégeois conservent pourtant le cap et le contact en championnat, où ils ne pointent qu’à une longueur du leader brugeois. Mais Philippe Montanier sait pertinemment bien que si le Standard n’élève pas le niveau de son jeu, il sera difficile à son équipe de continuer à tenir la distance. C’est donc tous les principes de jeu, défensifs et offensifs, qu’il a retravaillés depuis le début de la semaine, conscient que si ses cadres ont baissé de pied, à l’image de Samuel Bastien, Selim Amallah, Nicolas Gavory ou Gojko Cilirot, c’est collectivement que le Standard devra trouver la solution à ses problèmes.

> De la fraîcheur à récupérer: une trêve bénéfique!

> Un jeu défensif à mieux maîtriser: la blessure de Vanheusden a été préjudiciable...

> Les quatre autres défis des Rouches!

Foot amateur et chez les jeunes

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ !


Notre sélection vidéo