Abonnez-vous à -50%

Meurtre d’Alexia: «Je dois payer pour les actes que j’ai commis», dit Jonathan Daval

Meurtre d’Alexia: «Je dois payer pour les actes que j’ai commis», dit Jonathan Daval
Photo News

Répondant d’un « meurtre sur conjoint », l’informaticien de 36 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité, le verdict devant être prononcé samedi dans la soirée.

« Vous sortirez un jour de prison Monsieur Daval, comment voyez-vous la suite en tant qu’homme », l’a interrogé l’avocat général Emmanuel Dupic. « J’ai plus d’avenir », a-t-il juste répondu.

« Je ne me suis jamais projeté au niveau de la peine », a-t-il confié, « peu importe, je dois payer pour les actes que j’ai commis ».

En détention à la maison d’arrêt de Dijon, Jonathan Daval voit psychologue et psychiatre. Il dit apprendre à se « libérer » et essaie « d’éviter de contenir certaines choses » et de « tout garder » pour lui.

Plus tôt dans la journée, après avoir tenté en vain d’obtenir des explications supplémentaires de la part de son ancien gendre, la mère d’Alexia, Isabelle Fouillot avait conclu : « Je te souhaite un bon séjour en prison Jonathan. Adieu ».

Notre sélection vidéo