Abonnez-vous à -50%

Rush aux fêtes: les supermarchés s’organisent pour réduire les risques

Rush aux fêtes: les supermarchés s’organisent pour réduire les risques

Faire ses courses seul, en 30 minutes maximum, avec une capacité limitée à 1 client pour 10m² : la règle imposée depuis le reconfinement sera sans doute encore d’application lorsque l’on devra aller faire nos achats pour nos repas de fête. Alors, les enseignes et les syndicats du personnel ont planché ensemble sur plusieurs mesures, afin d’éviter de faire courir des risques aux employés et aux clients des magasins. Objectif : éviter les files devant les comptoirs de service, les files aux caisses ou les rayons bondés…

« Les gens cuisinent davantage avec le télétravail et la fermeture de l’horeca. Et pour les fêtes, on peut se dire qu’ils vont vouloir encore plus fêter la fin d’année et se faire un peu plaisir, même si c’est un très petit comité. Donc on s’attend, surtout si l’Horeca reste fermé, à un afflux de clients supplémentaires aux fêtes. Il est important de prendre des mesures pour rendre les choses les plus fluides possibles », explique-t-on chez Carrefour.

Certaines enseignes ont par exemple prévu d’installer des tonnelles sur leur parking, pour éviter aux clients d’avoir trop froid ou d’être trempés en attendant leur tour. C’est le cas de Delhaize notamment. Certains magasins afficheront aussi en temps réel, sur les réseaux sociaux, leur état d’affluence et pourront conseiller d’autres heures de visite à leurs clients en cas de trop forte fréquentation. Comme sur l’application MyColruyt.

Les chaînes vont aussi jouer sur leur calendrier de promotions, afin d’inciter les clients à anticiper leurs achats. « Par exemple, ils peuvent déjà venir acheter tous les articles aux dates de péremption longues. Les boissons, l’épicerie sucrée et salée, les surgelés… Ainsi, il n’y aura que le frais à acheter en dernière minute », explique-t-on chez Delhaize où plusieurs promos sur le champagne se font cette semaine.

« On va inciter aux précommandes à nos comptoirs pour les fruits de mer et les poissons, les plateaux pierrade ou fondue, pour éviter les rassemblements de clients devant ces comptoirs et une attente plus importante ».

Les syndicats du personnel aussi ont demandé certains aménagements pour pouvoir travailler en toute sécurité. « On a négocié plein de mesures avec Coluryt, Delhaize, Carrefour. Les magasins se montrent assez créatifs. Certaines mettront un meilleur marquage au sol pour fluidifier le passage, certains rayons plus prisés pourraient être élargis pour éviter qu’il y ait trop de monde en même temps », explique Myriam Delmée, présidente du SETCa.

« Nous avons lancé un appel aux personnes actuellement en situation de chômage temporaire pour venir prêter main-forte en magasins, dans les centres de distribution ou encore les ateliers de production. Notre appel a été très bien reçu », explique-t-on chez Colruyt.

Les drives renforcés

Autre mesure pour éviter que le personnel soit trop en contact avec les clients : le réassortiment des rayons se fera dans des horaires étendus, en dehors des heures d’ouverture habituelles. « Certaines enseignes ont demandé au personnel de pouvoir travailler jusque minuit, d’autres veulent commencer plus tôt. C’est atypique, mais c’est plus confortable pour les travailleurs de faire ça quand les clients sont partis. Ils ne sont plus en prise directe avec eux. Ce sont des mesures exceptionnelles, qui ne doivent pas se généraliser en temps normal. Mais on sait qu’on est dans une situation unique, en période de fête, donc on est en train de finaliser l’accord sectoriel pour fournir un cadre. C’est plus compliqué avec certaines enseignes que d’autres, comme Lidl où le personnel est épuisé avec un gros pourcentage de malades, et où l’on demande toujours plus d’efforts ».

Des aménagements pour renforcer la sécurité du personnel sont aussi en cours dans plusieurs groupes. On remplace des plexiglass, on en ajoute autour des caisses, notamment derrière les caissières car il faudra ouvrir davantage de caisses qu’actuellement pour fluidifier les files.

Et pour ceux qui voudraient éviter de devoir mettre les pieds dans les magasins autour de Noël et du Nouvel An, les magasins qui proposent de faire ses courses en ligne ont prévu de renforcer ce service, en augmentant la capacité de préparation des colis…

Notre sélection vidéo