Abonnez-vous à -50%

«Pour elle, un robot ménager, pour lui, de bons petits plats»: la ministre Bénédicte Linard dit «STOP» aux publicités sexistes!

«Pour elle, un robot ménager, pour lui, de bons petits plats»: la ministre Bénédicte Linard dit «STOP» aux publicités sexistes!

« Pour elle, un robot ménager, pour lui, de bons petits plats ». Oui, ce slogan a bel et bien été utilisé par un géant de l’électroménager dans ses publicités. Mais hélas, l’esprit de ce slogan des années 50 se retrouve encore parfois dans des campagnes des années 2020. Sans oublier que certaines marques n’hésitent pas à transformer la femme en objet de désir sexuel pour vendre davantage…

Avec l’émergence du mouvement #MeToo, les mentalités changent radicalement. Et les publicités sexistes pourraient définitivement disparaître en radio et en télévision.

►La ministre des Médias mais aussi des Droits des femmes a expliqué qu’elle souhaitait légiférer clairement sur le sujet.

► Un nouveau décret mis en place : « Plus aucune communication commerciale qui porte atteinte au respect de l’égalité entre les femmes et les hommes »