Abonnez-vous à -50%

Condamnée en avril après un accident mortel, Burgo Ardenne encore poursuivie pour un ouvrier tombé dans du liquide à 90ºC: «Il a souffert le martyre»

Pas le premier accident grave dans cette usine...
Pas le premier accident grave dans cette usine... - Sudpresse

L’affaire remonte à 2015. Alors qu’il effectuait des vérifications au niveau d’une fosse sur le site de l’usine de pâte à papier près de Virton, un ouvrier employé par une entreprise de maintenance a basculé dans un liquide à 90ºC. Grièvement brûlé sur le bas du corps, il a dû être plongé en coma artificiel. « Monsieur présentait des brûlures au deuxième degré sur plus de la moitié du corps. Il a souffert le martyre  », souligne son avocate, Anne De Bie.

► Les deux parties ne sont pas d’accord   : la défense pointe la responsabilité du travailleur blessé  : «   Il s’est penché en avant   »

Partie civile et ministère public considèrent que Burgo est responsable. La société n’aurait pas pris les dispositions nécessaires pour assurer la sécurité à proximité de la fosse. On lui reproche notamment l’absence de garde-corps au niveau de l’escalier où l’ouvrier a chuté. Un escalier raide, aux marches étroites et particulièrement glissantes.

► « Il a glissé vers l’arrière dès qu’il s’est approché et c’est le bas de corps qui a été brûlé  »

Notre sélection vidéo