Abonnez-vous à -50%

Extinction Rebellion mène une action symbolique au Bois de la Cambre

Leur objectif est de demander la fermeture totale du parc aux voitures. Durant le premier confinement, alors que seuls les déplacements essentiels étaient autorisés, le Bois de la Cambre est resté 10 semaines durant libre de tout trafic automobile. Par cette action « Reclaim the park », Extinction Rebellion revendique « le droit des Bruxellois à un parc apaisé, calme et paisible ».

BelgaImage

Le tribunal de première instance a ordonné la semaine dernière la réouverture au trafic automobile de la boucle sud du bois de la Cambre, donnant ainsi gain de cause à la commune d’Uccle devant la décision de fermeture prise par la Ville de Bruxelles.

« Nous refusons que le poumon vert de la ville redevienne une autoroute urbaine », explique un activiste, cité dans un communiqué.

BelgaImage

La police s’est rendue sur place et l’action a été arrêtée après une petite demi-heure. Des contrôles d’identité ont été menés. « Les militants ont bloqué le carrefour pendant une courte période. Ils ont été invité à quitter les lieux », précise Ilse Van de Keere, porte-parole de la zone de police Bruxelles Capitale-Ixelles.

Tout s’est passé dans le calme, il n’y a pas d’incident à signaler, ajoute la police.

Notre sélection vidéo