Abonnez-vous à -50%

Johnny Hallyday, sa vérité enfin rétablie: argent, femmes, excès, héritages,... ses deux hommes de confiance parlent pour la première fois!

Johnny Hallyday, sa vérité enfin rétablie: argent, femmes, excès, héritages,... ses deux hommes de confiance parlent pour la première fois!

On apprend dans votre livre que beaucoup de choses fausses ont été dites sur Johnny. Sacha Rhoul, son ange gardien, son ombre presque, qui ne l’a pas quitté d’une semelle de 1966 à 1983, n’avait jusqu’alors jamais parlé. Pourquoi maintenant ?

Pendant longtemps j’ai tenté d’attraper Johnny. J’ai déjà écrit des livres sur lui et je savais qu’il y avait la légende Sacha Rhoul. Ce gars qui avait vécu pendant presque 20 ans 24 heures sur 24 et qui avait tout vu et tout entendu. Sauf qu’il y a ceux qui croient connaître Johnny et en parlent beaucoup et ceux qui le connaissent en effet très bien et n’en parlent pas. Quand j’ai rencontré Sacha grâce à Jean Basselin, qui a lui aussi vécu au plus près de Johnny mais pendant une plus courte période, il m’a dit qu’il n’avait jamais voulu évoquer ses souvenirs car il est un « homme de l’ombre ». À un moment donné, il m’a dit qu’il y avait quand même de grosses conneries dans les bouquins qui sortaient sur Johnny. Je lui ai proposé de rétablir la vérité, sa vérité, et que ce serait un souvenir aussi pour ses enfants de ses années avec Johnny.

Est-ce que toute vérité est bonne à dire ? Les portraits dressés de Lee Halliday (le père de cœur de substitution de Johnny), d’Adeline ou même de Laeticia ne sont pas toujours élogieux. Vous avez fait en sorte de ne pas éviter les procès tout de même ?

C’est ce qui a été le plus compliqué à faire. Sacha m’a dit des choses sur Lee, m’a parlé de personnes avec lesquelles il avait des choses à régler. Jean lui m’a beaucoup parlé d’Adeline. Mais tout ce qu’ils me disaient était trop raide. Je voulais quand même en garder un peu. On a donc fait lire ça à notre avocat pour éviter le procès, surtout avec une personne… J’étais un peu déçu parce qu’il y avait d’autres « vraies » vérités bonnes à dire…

Voici donc 5 vérités bonnes à dire et à rétablir…

>> Une seule femme de la vie de Johnny et ce n’est pas celle que l’on croit !

Pour Sacha Rhoul, engagé par Johnny en 1966 à la naissance de David, la seule femme de la vie du rockeur, c’est Sylvie Vartan. « Il a tout vécu avec elle. C’était sa femme, sa maîtresse, sa confidente. C’était aussi – à la différence de Laeticia et des autres – une artiste, une musicienne, qui parlait le même langage que lui. Et il la respectait. Quand Laeticia dit aujourd’hui qu’elle est la directrice artistique de Johnny, bon, voilà, c’est gentil… ».

Laurent Lavige continue : « Son amour pour Sylvie, c’était une obsession. Quand Sylvie et Johnny étaient séparés, c’était un enfer pour Sacha. Il en avait des ulcères parce que Johnny voulait se tuer, il était jusqu’au-boutiste, il se noyait dans l’alcool. Il y a eu après une première tentative de suicide la fois où il a pris l’arme de Claude Pierre-Bloch pour se tuer. Quand ça n’allait pas avec Sylvie, Johnny se montrait avec toutes les femmes qu’il pouvait juste pour que Sylvie s’en aperçoive. C’était des bouteilles à la mer. Il était séducteur – couchait rarement avec les femmes – mais ne voyait que Sylvie, il ne parlait qu’à elle. Et dès qu’ils se remettaient ensemble, Johnny redevenait normal. »

>> Johnny et Deneuve, ce qu’il s’est vraiment passé...

>> Johnny a fait de la prison  !

>> Johnny n’était pas manipulable, mais...

>> Johnny et l’argent  ..

>>> Tous les détails à lire ICI.

Johnny Hallyday et ses anges gardiens. La vérité enfin révélée, par Laurent Lavige, avec Sacha Rhoul et Jean Basselin. (éditions Casa)

Notre sélection vidéo