Abonnez-vous à -50%

L’avertissement de la ministre de l’Intérieur à l’approche des fêtes de fin d’année: «Si nécessaire, la police sonnera aussi aux portes à Noël»

L’avertissement de la ministre de l’Intérieur à l’approche des fêtes de fin d’année: «Si nécessaire, la police sonnera aussi aux portes à Noël»

À l’approche des fêtes de fin d’année, un Belge sur trois a déjà affirmé qu’il n’avait pas l’intention de fêter Noël en cercle restreint. Pourtant, la police veillera bel et bien au respect des mesures sanitaires en ce jour de fête. La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden prévient ce dimanche dans les colonnes de nos confrères du Zondag.

L’application de la loi est importante et la police fera appliquer les mesures. « Si nécessaire, en cas de nuisances sonores par exemple, la police sonnera aux portes des habitations », prévient la ministre. « Mais l’entrée en elle-même dans les maisons n’est pas une priorité. La loi ne le permet d’ailleurs pas non plus ».

Toujours selon Annelies Verlinden, le souhait absolu du gouvernement est de permettre « un peu plus de proximité humaine » pour Noël. Mais les signaux d’alarme des hôpitaux doivent toujours être pris très au sérieux. « Nous sommes maintenant à cinq semaines de Noël. Si nous nous en tenons tous aux mesures, nous pourrons peut-être offrir une perspective », explique la ministre.

Notre sélection vidéo