Abonnez-vous à -50%

L’Abri de Nuit d’Arlon a pu rouvrir lundi et a accueilli ses premiers pensionnaires: «Notre espace n’échappe pas aux règles en vigueur»

16 places sont disponibles.
16 places sont disponibles. - D.R.

« Notre espace n’échappe pas aux règles en vigueur : distance de sécurité, désinfection des locaux plus intensive mais aussi un tracing mis en place. De plus, la majorité de nos bénévoles sont âgés de plus de 55 ans. Ils constituent donc un public à risque face au Covid-19. Nous ne voulions donc pas prendre de risque pour ces personnes », expliquait récemment Lætitia Zeippen, présidente de l’Abri de Nuit.

Au vu de la chute du mercure constatée ces derniers jours, il était donc important de pouvoir offrir un refuge aux personnes plus précarisées. C’est désormais chose faite puisque l’abri a enfin pu accueillir ses premiers bénéficiaires depuis lundi. « Sept bénéficiaires ont été accueillis lundi et neuf ce mardi. Au total, ce sont seize places qui sont désormais disponibles », s’enthousiasme Lætitia Zeippen.

>>Forcé d’interrompre ses activités, l’Abri a pu regagner des bénévoles et a même bénéficié d’un subside de la ministre Christie Morreale.

>>Afin de lutter contre le Covid-19, des mesures strictes ont été prises : Lætitia Zeippen explique.

>>Outre le Covid, l’Abri de Nuit a une autre crainte…

Notre sélection vidéo