Abonnez-vous pour 1€

Ivre, Michael viole sa belle-mère de 71 ans: «Je la respecte trop pour ça», se défend-il

Photo prétexte.
Photo prétexte. - Photo News

Michael, 48 ans, est actuellement en détention préventive pour des faits qui remontent à août 2020 et pour lesquels il est en aveux. Le 23 août, il est complètement saoul lorsqu’il rentre à la maison où il cohabite avec sa compagne et sa belle-mère. Celle-ci est en train de repasser du linge lorsque Michael tente de l’embrasser de force ; ensuite, il prend la main de sa belle-mère pour la glisser dans son short. Et comme la septuagénaire se débat, il la repousse violemment.

Deux jours plus tard, après avoir passé 24 heures au cachot, il se « vengera » sur sa compagne qu’il soupçonne d’avoir incité sa mère à appeler la police pour le dénoncer.

Car la victime, Odette (prénom d’emprunt), dénonce bien autre chose que ce baiser volé et cette main dans le short.