Abonnez-vous pour 1€

Une candidate d’Affaire Conclue se voit refuser l’accès à la salle des ventes: «Je ne vais pas pouvoir vous donner le pass»

Une candidate d’Affaire Conclue se voit refuser l’accès à la salle des ventes: «Je ne vais pas pouvoir vous donner le pass»
Capture France 2

Une vendeuse infortunée qui voulait se défaire d’une vieille lampe signée Emile Gallé s’est vue refuser l’entrée dans la salle des ventes de la célèbre émission de France 2. Et pour cause, la lampe de Josette n’était pas authentique : « Ce n’est pas un vrai » a laché le commissaire-priseur.

C’est un peu embarrassée que l’experte Elsa Joly-Malhomme a détaillé tout ce qui n’allait pas : « A priori quand on le voit comme ça, c’est écrit ’Gallé’ on se dit tout va bien mais malheureusement… Ce n’est pas un vrai Gallé. On le voit dans la qualité là, y a même un petit passage qui a été fait pour un fil, tout est entièrement moderne et surtout c’est un petit peu plus grave que ça, c’est que là, sous le nom il y avait quelque chose. Sous la signature il y avait la mention TIP parce qu’on a le droit de vendre une copie, c’est autorisé mais il faut laisser le mot TIP, et là il a été meulé voilà, et donc on ne peut pas vendre un vase où ne figure pas cette mention qui indique clairement que c’est une copie ».

Josette, navrée de la situation ne se laisse pas démonter. « Ça ne fait rien je serais venue pour vous voir » a-t-elle lancé dit. « Je reviendrai, j’ai d’autres choses à vendre, dont une statue en plâtre » dit-elle à Sophie Davant. Elle lui a d’ailleurs propos d’aller tout de même dire bonjour aux acheteurs.

Notre sélection vidéo