Abonnez-vous pour 1€

Une mère abandonne son fils de 10 ans dans leur appartement pendant 8 jours avec du riz pour seule nourriture

Photo prétexte
Photo prétexte - 123rf

Une mère risque de perdre son fils de 10 ans après l’avoir enfermé seul dans leur appartement avec seulement du riz sec comme nourriture et avoir disparu pendant huit jours avec leur chien, rapporte The Mirror.

Le père du petit Mikhail est décédé il y a deux ans et, malgré la faim, le petit garçon craignait de demander de l’aide aux voisins pour ne pas mettre sa mère dans l’embarras. Le petit Mikhail a été transporté à l’hôpital et sa mère, Natalya Azarenkova, a été arrêtée par la police russe après que le petit eut finalement crié à l’aide.

La porte était fermée de l’extérieur et, lorsque ses voisins sont arrivés, l’enfant les a suppliés de ne pas appeler les services d’urgence parce qu’il craignait d’être envoyé dans un orphelinat et de ne plus jamais revoir sa mère. Mikhail, affamé, leur a raconté que sa mère lui avait laissé du riz – mais pas d’eau pour le cuire – après avoir dit qu’elle allait promener leur chien.

Pendant son absence, la mère de 31 ans semble s’être occupée de l’animal de compagnie de la famille, Dzaina, tout en laissant le garçon seul à la maison, sans eau ni nourriture. L’électricité et l’eau avaient été coupées dans l’appartement infesté de cafards – il ne pouvait donc même pas faire cuire le riz.

Les voisins lui ont fourni de la nourriture et du jus depuis un balcon de l’appartement du dessus, mais ne voyant pas sa mère revenir le lendemain, ils ont appelé les services d’urgence, craignant pour la vie du garçon. Il a été secouru cinq jours après la disparition de sa mère, qui n’est revenue que huit jours après être partie.

« Je ne peux pas imaginer comment l’enfant a pu survivre cinq jours là-bas », a déclaré le voisin Dmitry, qui était présent lorsque les agents ont forcé la porte. « Il y avait beaucoup de cafards, des mouches partout, une odeur épouvantable. »

La police a finalement arrêté la mère alors qu’elle promenait son chien. Elle a admis qu’elle l’avait enfermé dans l’appartement, affirmant avoir laissé assez de riz pour deux jours. Elle a également déclaré qu’elle était avec des amis, mais n’a pas expliqué pourquoi elle avait laissé le garçon si longtemps.

Natalya Azarenkova risque maintenant la prison et d’être privée de son autorité parentale, selon des rapports citant les forces de l’ordre. Le petit Mikhail est, lui, en train de subir des examens à l’hôpital.

Notre sélection vidéo