Abonnez-vous pour 1€

«Si vous voulez porter la responsabilité de la mort d’un de vos proches toute votre vie, faites des fêtes de Noël»

«Si vous voulez porter la responsabilité de la mort d’un de vos proches toute votre vie, faites des fêtes de Noël»
Photo News

Alors que de nombreux Belges espèrent un élargissement de la bulle sociale pour les fêtes de fin d’années à l’occasion du Comité de Concertation ce vendredi, certains experts se montrent toujours farouchement opposés à un Noël « en grand comité ».

C’est le cas notamment de Frédérique Jacobs. Invitée sur le plateau de la Matinale de LN24, la cheffe du service des maladies infectieuses d’Erasme a d’abord rappelé les risques des fêtes en comité élargi. « Vous êtes à l’intérieur, dans un moment de fête, vous allez, pendant plusieurs heures, vous rapprocher, boire manger, vous embrasser, chanter… Toutes les conditions sont réunies pour favoriser une transmission importante du virus ».

Pour la virologue, le risque est d’autant plus grand que trois générations, voire plus, seront sûrement mélangées autour des tables. « La meilleure manière de témoigner votre amour aux membres de votre famille, c’est de leur dire : ‘Ne venez pas, nous ne vous invitons pas parce que nous vous aimons’ ». Mais selon Martin Buxant, le rédacteur en chef de la chaîne LN24, la cheffe du service des maladies infectieuses aurait été plus loin dans ses propos. « Lapidaire. ‘Si vous voulez portez la responsabilité de la mort d’un de vos proches toute votre vie, faites des fêtes de Noël’, Frédérique Jacobs, médecin, hôpital Erasme à Bruxelles », écrit le journaliste sur Twitter.

Notre sélection vidéo