Abonnez-vous pour 1€

Les commerçants montois enthousiastes avant la réouverture des magasins non-essentiels: «Nous espérons qu’ils pourront sortir la tête de l’eau»

Illustration
Illustration - AFP

Les commerçants montois attendent le 1er décembre avec impatience. Certains avaient certes mis en place des services de commandes en ligne pendant le confinement automnal, mais la réouverture (dont est exclu l’horeca) reste importante sur le plan économique.

Les acteurs du commerce montois resteront attentifs au respect des mesures sanitaires. « Une équipe de stewards urbains évoluera dans le piétonnier pour repérer les éventuels abus en termes de fréquentation », explique Hilele Henini, directeur de Mons-Centre-Ville.

« Nous sommes contents de la réouverture et nous espérons que les magasins pourront sortir la tête de l’eau », a pour sa part indiqué Thomas Cornil, directeur du site commercial des Grands-Prés. « Au niveau de la sécurité sanitaire, nous avons toujours appliqué la limitation d’un client par 10 m2 et, en tenant compte des limitations d’usage, nous pourrions ainsi monter à quelque 4.500 personnes sur le site des Grands-Prés, d’Ikea et de l’hyper-marché Carrefour. »

« Nous allons réduire le nombre de personnes que nous pouvons avoir sur le site d’environ 1.000-1.200 personnes, ce qui doit éviter la formation de trop grandes files d’attente dans l’espace clos », a-t-il poursuivi. « En fonction de nos comptages en temps réel, des gardiens de sécurité bloqueront l’entrée du site s’il y a une trop grande concentration de personnes. Nous conseillons donc aux clients d’éviter les heures traditionnelles d’affluence, notamment les samedis et les mercredis après-midi, et de profiter des matinées et des heures creuses pour venir. »

Notre sélection vidéo