Abonnez-vous pour 1€

Coronavirus: Comeos et SNI se réjouissent du début des soldes le 4 janvier

Coronavirus: Comeos et SNI se réjouissent du début des soldes le 4 janvier

Selon Comeos, un report des soldes aurait des conséquences financières importantes pour les commerçants. Les soldes avaient déjà été postposés l’été dernier, ce qui avait entraîné une perte de chiffre d’affaires de près de 20 % pour le secteur. Un report conduirait par ailleurs les Belges à franchir la frontière pour faire leurs achats ou à commander en ligne, ce qui profiterait aux plateformes étrangères.

La fédération professionnelle souligne également que cela constituerait un cauchemar logistique pour les magasins. La nouvelle collection arrivera fin janvier et il faut faire de la place dans les magasins.

« Comeos représente les chaînes (…) qui ont toutes dit non à un report », souligne Hans Cardyn. « Les soldes ne sont pas qu’une histoire de vêtements. Ils sont également très importants pour les magasins d’ameublement, de beauté et de soins, d’électro, de jeux et d’articles de sport. Tous ces secteurs étaient également très clairement opposés à un report. »

De son côté, le SNI se dit également satisfait de la décision, mais demande cependant au gouvernement de permettre à deux personnes de faire leurs courses pendant les soldes. « Les soldes sont des moments de partage. Il faut donc que le gouvernement reconsidère cette condition », a déclaré sa présidente Christine Mattheeuws.

Notre sélection vidéo