« Koh-Lanta » : comment se déroule l’épreuve des poteaux ?

Qui de Brice, Alexandra et Loïc tiendra le plus longtemps sur les poteaux ?
Qui de Brice, Alexandra et Loïc tiendra le plus longtemps sur les poteaux ? - TF1

De quelle manière se déroule l’installation des poteaux ?

Comme toutes les épreuves de « Koh-Lanta », celle-ci est implantée entre 5 à 7 jours avant le tournage. On pourrait penser que mettre 3 poteaux en bordure de plage est simple, mais la vérité est tout autre. « Pour la sécurité des aventuriers qui tombent des poteaux, nous devons trouver un lieu où le fond de mer n’est pas jonché de rochers ou de coraux », explique Julien Magne, directeur des programmes d’ALP (Adventure Line Productions). « Il y a donc des repérages. Il faut également tenir compte de la marée afin qu’il y ait assez d’eau lorsque les aventuriers chuteront pour ne pas qu’ils se blessent et que l’eau amortisse leur chute. Cette donnée détermine à quelle distance nous devons implanter les poteaux du rivage. » De plus, il faut que les poteaux soient bien ancrés : chacun d’entre eux est fixé sur une grande croix métallique qui repose sur le sable au fond de l’eau.

Les poteaux sont-ils testés par les membres de la production en amont ?

« Bien entendu, à l’instar de chaque épreuve du jeu », confirme la production. « Ils sont testés à l’atelier de construction mais également sur le site même de l’épreuve à venir, une fois que les 3 poteaux sont implantés et fixés au sol dans la mer. » Il est notamment primordial que les clavettes tombent toutes en même temps par souci d’équité. Aucun aventurier ne doit être avantagé ou lésé à cause d’un dysfonctionnement.

Comment s’hydratent les candidats sur les poteaux ?

Quand on sait que l’épreuve des poteaux a duré jusqu’à 5h16 (record détenu par Amel en 2002), on imagine que la prod veille à l’hydratation de ses finalistes. En effet, ceux-ci disposent d’un « camel bag » rempli d’eau afin qu’ils puissent boire quand ils le souhaitent. « Comme avant chaque épreuve, nous demandons également aux aventuriers de se mettre de l’écran total afin de se protéger des rayons du soleil », ajoute Julien Magne.

Quel poteau pour quel candidat ?

C’est un critère purement visuel : un homme sera entouré par deux femmes, une femme par deux hommes. Dans un souci d’équité, la taille du dessus du poteau est définie en rapport avec la pointure des aventuriers qui les disputent. « En général, les femmes ont des plus petits pieds que les hommes, c’est pour cela que nous réalisons des tailles différentes », révèle Julien Magne. « Cette équation mathématique permet à tous les aventuriers d’avoir les mêmes chances et difficultés. »

Où vont les 2 candidats éliminés suite à l’orientation et aux poteaux ?

« Les aventuriers qui sont éliminés à l’orientation passent une nuit dans un lieu déterminé par la production afin qu’ils puissent se reposer et manger en attendant le Conseil final », précise Julien Magne. « Idem pour l’aventurier qui est éliminé à l’issue des poteaux, qui attend séparément, mais dans les mêmes conditions, le Conseil final. » Ce n’est donc qu’au Conseil final que l’ensemble des autres aventuriers découvrent l’identité des candidats éliminés à l’issue de l’orientation et des poteaux.

Pour en savoir plus sur la grande finale de « Koh-Lanta », rendez-vous dans le Ciné-Télé-Revue de cette semaine !

La finale de « Koh-Lanta : les 4 terres », c’est ce vendredi 4 décembre, dès 21h05 sur TF1


Les commentaires sont momentanément indisponibles sur certains articles. Nous nous efforçons d'y remédier le plus rapidement possible. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.