Abonnez-vous pour 1€

«Il n’y a plus de baisers ou d’étreintes»: la série Les feux de l’amour bouleversée par le Covid-19

Capture d’écran Dailymotion
Capture d’écran Dailymotion

Des mesures restrictives dans notre quotidien, mais est-ce aussi le cas pour les acteurs et actrices sur le plateau de tournage ? Il faut croire que oui, d’après les révélations de Sharon Case (Sharon Newman dans Les feux de l’amour) dans une interview accordée au magazine Télé Star. La situation est encore plus particulière pour le soap opera pour lequel les acteurs travaillent presque tous les jours. « Nous avons fait des ajustements. Il n’y a plus de baisers ou d’étreintes alors que les scènes d’amour et la proximité ont toujours été un aspect principal des soap operas. Dans la peau de nos personnages, parfois, on oublie les mesures barrières mais une équipe nous rappelle les règles », explique Sharon Case.

Quant à la possibilité que la série intègre la pandémie à l’histoire, cela n’est pas encore à l’ordre du jour du côté des réalisateurs, producteurs et scénaristes. « Cela n’a jamais été fait et je ne crois pas que cela soit prévu. Cela dit, en supposant que la Covid-19 perdure, peut-être que les scénaristes pourraient l’inclure dans l’histoire », poursuit l’actrice américaine.

La fin de la série ?

Finalement, Sharon Case est revenue sur la rumeur au sujet d’un éventuel arrêt des Feux de l’amour, alors que la série vient d’atteindre les 12.000 épisodes. « J’y ai beaucoup pensé pendant la quarantaine et j’ai réalisé que je le prendrais mieux que je ne le croyais. Je ne souhaite pas que la série s’arrête. Après vingt-six ans, je contemple ce qu’on a accompli, ce à quoi j’ai contribué. J’ai l’espoir qu’il nous reste encore beaucoup d’années de tournage »

Notre sélection vidéo