Abonnez-vous pour 1€

Frank Vandenbroucke sur la lutte contre le coronavirus: «Les Belges recevront une lettre de convocation pour se faire vacciner!»

Frank Vandenbroucke sur la lutte contre le coronavirus: «Les Belges recevront une lettre de convocation pour se faire vacciner!»
Capture vidéo VTM

Ce jeudi soir, le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a) était l’invité de VTM Nieuws pour s’exprimer sur la campagne de vaccinations contre le Covid-19. On le sait, lui et Alexander De Croo avaient confirmé que l’instruction d’être prêt à commencer la vaccination à partir du 5 janvier avait été donnée aux services compétents. Si l’échéance reste le « meilleur scénario » de disponibilité d’un vaccin et que cela n’est, dès lors, pas encore certaine, la Belgique se prépare tout de même à vacciner contre le coronavirus.

Comme le souligne le ministre, les vaccins seront administrés lors de la première phase dans les hôpitaux et centres de soins résidentiels. Ensuite, dans un deuxième temps, les gens seront convoqués dans des centres de vaccination par courrier. Cette lettre sera adressée aux personnes des différents groupes cibles dans un ordre établi. Il ne s’agira toutefois pas d’une obligation mais d’un encouragement à se faire vacciner. Le gouvernement espère débuter cette phase au plus tôt fin février.

Y aura-t-il plusieurs vaccins disponibles en même temps ? Rien n’est moins sûr mais l’épidémiologiste Pierre Van Damme se veut positif. « Nous sommes déjà très heureux d’avoir une certaine quantité de vaccins par mois pour ensuite vacciner systématiquement les groupes. Les vaccins qui seront administrés en Belgique auront en tout état de cause tous l’approbation des autorités réglementaires européennes, ce qui signifie qu’ils sont suffisamment efficaces et sûrs. Si plusieurs vaccins sont disponibles en même temps, on peut éventuellement examiner si un vaccin convient mieux à un certain groupe à risque ou à un groupe d’âge qu’un autre. »

Notre sélection vidéo