Abonnez-vous pour 1€

Tarif social pour le gaz et l’électricité: le Réseau de lutte contre la pauvreté satisfait, «Nous saluons cette initiative du gouvernement»

Tarif social pour le gaz et l’électricité: le Réseau de lutte contre la pauvreté satisfait, «Nous saluons cette initiative du gouvernement»
Belga

« Environ une famille sur cinq éprouve des difficultés à payer sa facture d’énergie. En Flandre, près de 40.000 familles ont un compteur à budget pour l’électricité et près de 30.000 pour le gaz. En Wallonie, ce sont respectivement 70.000 et 32.000 familles. A Bruxelles, un quart des familles souffre de pauvreté énergétique », poursuit le Réseau belge de lutte contre la pauvreté. Celui-ci rappelle en outre que derrière les chiffres se cache une « dure réalité », avec des gens qui accumulent des dettes et des familles incapables de se chauffer suffisamment.

La plateforme réclamait depuis longtemps une extension du tarif social pour les bénéficiaires de l’intervention majorée. Cependant, selon le Réseau de lutte contre la pauvreté, la nouvelle mesure annoncée par le fédéral pourrait ne pas suffire. « Nous espérons que le gouvernement travaillera à des solutions structurelles à la pauvreté énergétique. »

Il souhaite également des solutions « transversales » pour ne pas aggraver le problème. « Trop souvent, des factures impayées entraînent des coûts plus élevés. Les locataires d’habitations énergivores doivent être plus rapidement aidés. » Il plaide notamment pour une augmentation des revenus les plus bas, une meilleure accessibilité des services de médiation de dette ou encore des factures intelligibles.