Abonnez-vous pour 1€

Attention si vous faites des commandes en ligne: le SPF Economie met en garde!

Illustration
Illustration - 123RF

« En conséquence, les marchandises sont souvent en transit pendant des semaines ou des mois et ne répondent généralement pas aux attentes. Le produit n’apparait par exemple pas comme représenté sur les photos, il est de qualité inférieure, se dégrade rapidement ou s’avère même dangereux », avertit Chantal De Pauw, porte-parole du SPF Economie. « Dans la plupart des cas, la commande peut être renvoyée… en Chine ou dans un autre pays lointain, à vos frais, souvent supérieurs à la valeur du produit commandé. »

Même si le dropshipping n’est pas illégal en soi, certaines de ces boutiques ont des pratiques trompeuses ou ont été créées de manière frauduleuse, soulève le SPF. « Et bien souvent, le vendeur ne contrôle pas suffisamment les produits du fournisseur externe. Il en résulte de nombreux cas de contrefaçons et des produits qui ne respectent pas les règles de sécurité européennes. »

Certaines indications peuvent mettre la puce à l’oreille, rappelle le SPF. Il conseille de se méfier si la boutique en ligne ne mentionne aucune donnée d’identification ou de contact de l’entreprise, qu’elle ne peut être jointe que par le biais d’une adresse e-mail ou d’un formulaire de contact. Il suggère également de vérifier la réputation de la boutique dans un moteur de recherche et de s’interroger sur le réalisme des prix. « Si une offre vous semble trop belle pour être vraie, c’est souvent qu’elle ne l’est pas », rappelle-t-il. Enfin d’autres éléments peuvent suggérer une mauvaise affaire : un délai de livraison irréaliste ou l’absence d’adresse de retour en Belgique ou dans l’UE notamment.

Notre sélection vidéo