Abonnez-vous pour 1€

Le coronavirus: flash-back sur les mystérieuses origines de cette maladie

Un virus d’abord repéré sur le marché de Wuhan qui sema la mort jusque dans nos hopitaux.
Un virus d’abord repéré sur le marché de Wuhan qui sema la mort jusque dans nos hopitaux. - AFP / Photo News

« Dans la métropole de Wuhan au centre de la Chine, une mystérieuse maladie pulmonaire a touché au moins 27 personnes. » C’est par ces mots que vous avez pour la première fois, sur nos sites internet, découvert le 31 décembre 2019 l’existence de ce que l’on n’avait pas encore appelé le Covid-19.

Un jour plus tôt, un médecin ophtalmologue, Li Weinlang a alerté ses collègues sur ce qu’il pense être une nouvelle maladie à coronavirus. Ce lanceur d’alerte, arrêté par les autorités chinoises, est accusé de propager des rumeurs. Le 7 février, il décédera à son tour des suites d’une infection au Covid-19.

La propagation mondiale

Rapidement, le virus se propage à travers la Chine. Et c’est le week-end du 23 février que des foyers de transmissions sont détectés aux quatre coins du monde : Corée-du-Sud, Italie, Iran… Fin février, l’épidémie semble avoir atteint un pic en Chine, où de mesures très fortes de contrôle de la transmission sont prises. Le 10 mars, au moment où la Chine lève certaines mesures, tous les pays de l’Union européenne sont touchés par le virus…

Répression et propagande

En Chine, on constate toutefois une volonté du gouvernement de réécrire l’histoire. Certains médias d’état rapportent des cas de Covid-19 en dehors des frontières de la Chine avant le mois de décembre 2019 et suggèrent que ce virus serait arrivé dans des produits surgelés exportés. En novembre dernier, le « People’s Daily » affirmait dans un post Facebook que « toutes les preuves disponibles suggèrent que le coronavirus n’a pas débuté à Wuhan, en Chine centrale ».

Selon le Guardian, des scientifiques chinois ont même soumis un article au Lancet affirmant que « Wuhan n’est pas l’endroit où la transmission de Sars-CoV-2 d’homme à homme a eu lieu pour la première fois », et suggérant plutôt que le premier cas pourrait avoir été dans le « sous-continent indien ». Des théories auxquelles les scientifiques de renom n’accordent guère de crédit. Ainsi, Michael Ryan de l’Organisation mondiale de la santé – l’OMS –, a déclaré qu’elles sont « hautement spéculatives ».

Reste que selon des révélations du très sérieux South China Morning Post, quotidien hongkongais de référence, le premier cas de Covid-19 semble être apparu dès le 17 novembre, soit plus d’un mois avant que la Chine reconnaisse officiellement l’apparition du Covid-19. Il s’agissait d’un homme de 55 ans.

Une enquête internationale

L’Organisation mondiale de la Santé a lancé une enquête pour déterminer avec précision les origines de la maladie. Les enquêteurs vont d’abord étudier la manière dont la maladie s’est propagée chez l’homme, ainsi que chez les animaux vendus sur le marché Wuhan. Les scientifiques mandatés par l’OMS vont analyser les dossiers hospitaliers des patients atteints de pneumonie avant décembre et testeront les échantillons stockés. Ils examineront également les tendances des maladies respiratoires, interrogeront les premiers patients connus et étudieront la cause du décès chez les patients qui sont morts de symptômes similaires avant décembre.