Abonnez-vous pour 1€

Le Dr Devos dresse son bilan, un an après l’apparition du Covid-19: «Le confinement est une stratégie d’échec»

Le Dr Devos dresse son bilan, un an après l’apparition du Covid-19: «Le confinement est une stratégie d’échec»

Si vous deviez résumer cette pandémie en un mot, quel serait-il ?

Drame. Ce virus a réussi à saturer les systèmes de santé les plus évolués de la planète. Cela a obligé les états à couper par tous les moyens sa propagation ce qui a également eu des effets dramatiques.

Quels sont les 3 gros points noirs de cette crise ?

(1) La division dans la population  : certains pensent que l’adhésion aux mesures est la solution, d’autres pensent le contraire. Chacun pense en fonction de son vécu et nombreux sont ceux ne voulant plus entendre le point de vue de l’autre. Dans de nombreux esprits, l’empathie a disparu. Le vivre ensemble y laissera durablement des plumes. (2) Le manque d’anticipation  : de nombreux facteurs font que particulièrement en Belgique, nous avons toujours eu un temps de retard sur ce virus ce qui se paie cash. (3) La mise de côté des autres malades  : en échouant à éviter la quasi-saturation des hôpitaux, la situation a imposé aux hôpitaux de se consacrer exclusivement aux menaces vitales immédiates. De nombreux patients sont ainsi encore mis de côté. Cela risque d’alourdir le bilan humain de cette pandémie. C’est pour eux qu’il faut éviter toute 3e vague, encore plus que pour les patients Covid-19.

► Pour le président de l’Absym, la crise sanitaire a également des côtés positifs.