Abonnez-vous pour 1€

Le droit passerelle aura coûté plus de 3 milliards en 2020

Le droit passerelle aura coûté plus de 3 milliards en 2020
Photo News

Il a aussi fait parvenir, via leur biais, une note d’information à tous les indépendants visant à effacer cette méconnaissance de leurs droits et à leur rappeler les aides décidées par le gouvernement fédéral en temps de crise Covid-19.

De 300 à 400.000 dossiers

« Maintenant, il est vrai que l’on est passé de 300 droits passerelles à payer en février 2020 à 400.000 un mois plus tard », nous disait le ministre dans l’interview qu’il nous a accordée à la fin de la semaine dernière (publiée le samedi 12 novembre).

Les chiffres donnent le tournis. À la fin octobre, plus de 2,5 milliards d’euros avaient été dépensés pour le seul droit passerelle (ou plutôt les droits passerelles). Cela concernait plus d’un million 750 mille dossiers. Et les chiffres partiels de novembre (100.122 dossiers et 320,7 millions d’euros octroyés) montrent que l’on va dépasser les 3 milliards d’euros d’intervention du fédéral pour la seule année 2020 et flirté avec deux millions de dossiers.

En 2021, un nouveau droit passerelle verra le jour : il permettra d’inclure les « oubliés de la crise » que sont les professions libérales (360.000 indépendants). « C’était un souhait partagé par les partenaires sociaux : tout le monde voulait un système incluant tous les secteurs », dit M. Clarinval. Avec le nouveau système, on pourra toucher le double droit passerelle si son activité est interrompue par la décision d’une autorité (premier pilier). Celui qui perd au moins 40 % de son chiffre d’affaires pourra solliciter un droit passerelle simple (deuxième pilier). Le système est prévu pour toute l’année 2021, car on craint des conséquences fortes de la crise pendant un long moment. »

Dispenses de cotisations

Tant qu’à parler chiffres, ceux des reports de cotisations (arrêtés au 10 décembre) concernent 335.908 dossiers (348.127.787 €) pour l’année en cours. Les dispenses de cotisations renvoient à 70.345 dossiers (133.413.719 €).