Abonnez-vous pour 1€

«Un an de coronavirus»: 2021 sera l’année du vaccin, l’élément qui va changer de façon significative la situation!

«Un an de coronavirus»: 2021 sera l’année du vaccin, l’élément qui va changer de façon significative la situation!

Nous sommes le 18 mars. Après avoir fait des ravages en Chine, le nouveau coronavirus Sars-Cov-2 frappe l’Europe. Après des discussions avec le laboratoire CureVac, et la signature d’un chèque de 80 millions d’euros pour aider ses chercheurs, la présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen l’affirme : « J’espère qu’avec ce soutien, nous pourrons avoir un vaccin sur le marché avant l’automne ! ».

Des propos alors optimistes qui avaient rassuré les Européens. Hélas, il faudra attendre le mois de décembre pour qu’un premier vaccin soit administré à un patient dans le monde. C’est Margaret Keenan, une Britannique de 90 ans, qui a pu recevoir dans un hôpital de Coventry celui créé par Pfizer en collaboration avec le labo allemand BioNTech. Un vaccin produit notamment sur le site de Puurs, en province d’Anvers.

► Incontestablement, Pfizer sort gagnant de la course au vaccin. La technologie utilisée diffère pourtant des autres créateurs de vaccins (infographie)