Abonnez-vous pour 1€

Loris, 21 ans, transgenre, témoigne: «J’ai passé trop de temps à me cacher»

Loris commence le traitement médicamenteux la semaine prochaine.
Loris commence le traitement médicamenteux la semaine prochaine. - V.M.

Surtout, ne l’appelez plus jamais Laurie. Loris n’a qu’une hâte, c’est qu’on voit un homme en le regardant.

Devenir un homme, être transgenre, ce n’est pas une décision prise sur un coup de tête ou à la légère. C’est au bout de plusieurs années de mal-être que Loris en est arrivé à cette constatation : « je devais faire quelque chose. »

«Dès le début de l’adolescence je ne me sentais pas bien dans mon corps, je ne me sentais pas moi.»

Les réseaux pour partager sa transformation

Du point de vue médical, comment ça se passe?

Notre sélection vidéo