Une étudiante en médecine, 18 ans, condamnée à 4 mois de prison après avoir transgressé les règles de quarantaine: «Elle pleure tout le temps»

Une étudiante en médecine, 18 ans, condamnée à 4 mois de prison après avoir transgressé les règles de quarantaine: «Elle pleure tout le temps»
Twitter

Le mois dernier, Skylar Mack se rendait aux îles Caïmans, où son petit ami concourrait pour une compétition de jet-ski. Celle-ci venait de terminer son premier semestre de médecine et souhaitait donc décompresser avec son chéri Vanjae Ramgeet, mais a transgressé les règles en place là-bas. En effet, il est nécessaire de se mettre en quarantaine durant 15 jours avant de se déplacer librement sur l’île.

Sauf qu’après un jour, la jeune femme a décidé de transgresser les règles pour assister à la compétition à laquelle participait son copain. Elle a retiré le bracelet électronique attaché à son bras qui permettait de vérifier qu’elle ne bougeait pas de son hôtel. Les autorités l’ont toutefois rapidement repérée et n’ont pas hésité à l’incarcérer.

La famille la soutient

La semaine dernière, l’étudiante et son compagnon ont été condamnés à quatre mois de prison, « le résultat de l’égoïsme et de l’arrogance », estiment le juge. La famille de l’étudiante affirme à NBC qu’elle est désormais proche du désespoir : « Elle pleure tout le temps. Elle veut rentrer à la maison. Elle sait qu’elle a fait une erreur. Elle l’admet aussi. Elle est assez hystérique en ce moment. »

« Nous ne disons pas qu’elle n’a rien fait de mal. Nous pensons juste que la punition n’est pas proportionnelle à ce qu’elle a fait », plaide la famille, espérant que la sanction sera revue durant l’appel que la famille a introduit.

Notre sélection vidéo