«Au plus mauvais point»: la santé de Bernard Tapie préoccupe (vidéo)

Vidéo
«Au plus mauvais point»: la santé de Bernard Tapie préoccupe (vidéo)
Isopix

Cette semaine dans «  Sept à huit », la journaliste Audrey Crespo-Mara consacre son « portrait de la semaine » à Bernard Tapie, qu’elle a rencontré pour évoquer avec lui son double cancer de l’estomac et de l’œsophage. Dans un extrait publié sur les réseaux sociaux de TF1, on y découvre un Bernard Tapie affaibli et amaigri, s’exprimant d’une voix éraillée.

« C’est une longue maladie pour moi, puisque ça fait trois ans. Et je suis au plus mauvais point que j’ai connu depuis trois ans », indique l’ex-patron de l’Olympique de Marseille. De janvier à juin, grâce à un traitement expérimental, ses tumeurs avaient pourtant baissé de 70 %. « Et puis, je ne me suis senti pas bien du tout au début de l’été », poursuit-il. « On a fait un scanner, et là, 20 % de nouvelles tumeurs. Et mes anciennes avaient doublé. »

Bernard Tapie a ensuite été pris en charge par le professeur Spano, missionné de lui trouver un autre traitement expérimental. Notons que les traitements classiques ne fonctionnent pas sur l’homme de 77 ans. Mais après en avoir tenté un nouveau sur l’immunothérapie et réalisé un scanner, ses tumeurs ont encore doublé de volume. Ses médecins parlent d’une « phase un peu compliquée », mais affirment qu’il n’y a « pas de raison de désespérer ».

Précisons finalement que son procès en appel pour « escroquerie » a été repoussé, en raison de son état de santé préoccupant.