Abonnez-vous pour 1€

Patricia, une Bruxelloise de 59 ans, perd la vie lors d’une «lockdown party» du Nouvel An en Flandre: «Nous ne comprenons pas ce qu’il s’est passé»

Patricia, une Bruxelloise de 59 ans, perd la vie lors d’une «lockdown party» du Nouvel An en Flandre: «Nous ne comprenons pas ce qu’il s’est passé»
Photo News

Le corps a été retrouvé vers 4h00 dans un immeuble à appartements à Oordegem, près de Lede. Les participants y avaient organisé une fête du Nouvel An mais le parquet n’est pas encore en mesure de dire combien de personnes étaient présentes dans l’appartement en question. La fête contrevenait en tous les cas clairement aux règles corona, indique-t-on déjà.

La victime, Patricia, est une femme de 59 ans. La cause du décès n’est pas encore connue. Selon Het Laatste Nieuws, elle aurait été tuée lors d’une dispute, mais le parquet ne peut le confirmer, voulant laisser toutes les pistes ouvertes.

« Nous ne comprenons pas ce qu’il s’est passé ici », ont raconté les voisins à Het Laatste Nieuws. « Cette femme francophone, Patricia H., venait de Bruxelles et ne vivait ici que depuis mars. » En tout cas, il n’était pas question d’une fête bruyante. Le fait est qu’au moins quatre autres personnes étaient là pour fêter le nouvel An.