Hallucinant: Tanya Roberts n’est pas morte (MAJ : elle est finalement décédée)

Tanya Roberts n’a que 65 ans. © Isopix
Tanya Roberts n’a que 65 ans. © Isopix

Ce qui s’est produit est tout bonnement hallucinant. Lundi, on apprenait le décès à 65 ans de Tanya Roberts, qui avait incarné la dernière James Bond girl de l’ère Roger Moore, dans « Dangereusement vôtre », en 1985. Elle avait été hospitalisée la veille de Noël, après s’être effondrée en promenant ses chiens et serait morte le week-end passé. Sauf que moins de 24 heures plus tard, le porte-parole de l’actrice s’est rétracté, expliquant… qu’elle était toujours en vie.

La confusion viendrait du fait que le conjoint de Tanya Roberts était persuadé d’avoir assisté à son décès ! Lance O’Brien, son compagnon de longue date, aurait été appelé en urgence à son chevet dimanche, les médecins lui expliquant qu’elle vivait sans doute ses derniers instants. Il s’est donc précipité à son chevet. La comédienne aurait ouvert les yeux et tenté de saisir sa main avant de retomber inanimée. Lance aurait alors quitté la chambre puis l’hôpital sans jamais parler à l’équipe médicale, persuadé d’avoir assisté au décès de sa compagne. Le tout avant d’expliquer au porte-parole de Tanya Roberts que celle-ci était morte dans ses bras ! C’est finalement alors qu’il était en train de donner une interview pour la télé, que Lance O’ Brien a reçu un appel lui indiquant qu’elle était toujours vivante.

Un récit rocambolesque (mais qui ne prête malheureusement pas à sourire, vu la gravité de la situation) qui a donc mené à la publication dans le monde entier d’une info erronée. Reste que pour l’heure, Tanya Roberts, qu’on a aussi revue au début des années 2000 dans la série « That ’70s Show », demeure dans un état grave et rien n’indique que celui-ci puisse s’améliorer.

Mise à jour  : mardi soir, on apprenait que la comédienne est finalement décédée dans la nuit du lundi, des suites d’une infection urinaire qui s’était étendue aux reins et à d’autres organes et avait tourné à la septicémie. Et cette fois, malheureusement, il n’y a pas eu d’erreur dans l’annonce...

Notre sélection vidéo