Abonnez-vous pour 1€

«C’était assez horrible, franchement ce n’était pas possible»: Iris Mittenaere revient sur cette pratique «choquante» des concours Miss France

«C’était assez horrible, franchement ce n’était pas possible»: Iris Mittenaere revient sur cette pratique «choquante» des concours Miss France
Photonews

Au-delà de la taille, qui veut qu’une miss ne se situe pas en dessous des 1,70m sans talons, d’autres critères entrent forcément en ligne de compte. Et malgré certains « on dit », des pratiques utilisées par le comité des miss choquent encore la plus belle femme de France de 2016. Depuis, cela aurait « changé », sous l’impulsion de la belle Iris.

Sylvie Tellier, présidente du comité Miss France aurait promis qu’on ne pèsera jamais les candidates. Mais en 2016, année où Iris Mittenaere a été élue, le menu des miss était très strict, comme le relatent nos confrères de RTL.

Pour ne pas qu’elles prennent de poids avant la grande soirée de l’élection, les candidates se voyaient rationnée : « Je mettais le pain dans mes sacs pour le manger le soir dans ma chambre. C’était assez horrible », a confié Iris Mittenaere.

« Oui, on nous rationnait », poursuit-elle : « En fait, il se disait qu’il ne fallait pas trop que les Miss prennent de poids avant l’élection donc on va leur donner des trucs un peu light… Mais le problème c’est que c’était trop light ! J’en ai parlé juste après. Et je leur ai dit que franchement ce n’était pas possible et ils ont changé depuis. Et les filles ne sont plus rationnées… », d’après elle. Une bonne nouvelle pour les Miss qui ne représentent pas qu’un physique avec une plastique de rêve dans ces concours de beauté.

Notre sélection vidéo