Abonnez-vous pour 1€

Bernard Clerfayt (DéFI), ministre bruxellois de l’Emploi: «La 1ère mesure de relance économique, c’est le vaccin»

«Pendant le Covid, on a eu moins d’abandons d’animaux.»
«Pendant le Covid, on a eu moins d’abandons d’animaux.» - Belga

À 59 ans, Bernard Clerfayt se bat au quotidien en cette période inhabituelle : « La pandémie évolue très vite. Cela amène parfois à changer d’avis… Ce n’est pas de la mauvaise gestion, c’est une réaction par rapport à un élément nouveau et pas nécessairement prévisible. »

C’est difficile pour l’homme politique ?

« Pour tout le monde, le chef d’entreprise, le citoyen, le responsable politique, les malades, le restaurateur… On décide en plein brouillard. »

Que faire ?

« Les chiffres du chômage augmentent peu grâce aux bonnes mesures de soutien. Ils chutent moins à Bruxelles grâce à l’emploi public… mais ils augmenteront. La première mesure de relance économique sera le vaccin. »

► Aussi ministre du bien-être animal, Bernard Clerfayt parle de l’impact de la crise dans ce domaine : « On a eu moins d’abandons et une hausse des demandes d’adoption »

► « J’insiste pour qu’on suive mieux les personnes qui vont perdre leur emploi » : Bernard Clerfayt explique les mesures prises pour favoriser l’emploi et il donne certains conseils pour trouver un job plus facilement

Notre sélection vidéo