Scandale chez les «Anges de la télé-réalité»: agression et garde à vue en plein tournage! (vidéos)

Vidéos
Ricardo et Nehuda, les deux présumés agresseurs
Ricardo et Nehuda, les deux présumés agresseurs - Instagram

Grosse polémique autour des « Vacances des Anges de la télé-réalité ». Alors que les enregistrements de l’émission viennent de débuter sur l’île de la Réunion, deux participants, initialement prévus au casting, manqueront à l’appel pour la suite de l’aventure. Il s’agit de l’ex-couple des « Anges 8 », Ricardo et Nehuda.

Le beau gosse de 26 ans et l’ex-talent de « The Voice : la plus belle voix » ont violemment agressé plusieurs clients de l’hôtel dans lequel ils séjournaient. Parmi ces familles, se trouvait celle de l’homme politique Joé Bédier. Le maire de la commune réunionnaise de Saint-André était venu fêter l’anniversaire de sa fille. L’enfant de 10 ans a alors été témoin d’une scène surréaliste. « Ma femme a fini au sol avec des bonhommes baraqués », explique Joé Bédier à la chaîne de télé « Réunion La Première ». « Moi j’étais en train de prendre des coups, je me voyais partir, je ne pouvais pas m’en sortir. »

Découvrez les images…

D’autres personnes ont subi les attaques de ces deux jeunes gens. Mais quel a donc été l’élément déclencheur d’un tel chaos ? La première responsable n’est autre que la « nounou » des « Anges », voyageant de table en table pour accuser violemment les clients de l’hôtel d’avoir pris des photos et vidéos des candidats. « Une femme hystérique est venue à notre table et a dit à ma femme ’Vous avez pris des photos ce n’est pas normal’. Je pensais qu’elle plaisantait, pas du tout », confie le maire. Deux jeunes filles, présentes sur les lieux, témoignent également : « La responsable de l’émission est venue en quelque sorte nous agresser en nous disant qu’elle était tombée sur des vidéos sur Internet qui montraient où ils étaient […] Elle nous parlait d’une façon très hautaine et irrespectueuse. » Le ton est alors monté et Ricardo et Nehuda en sont venus aux mains avec les clients de l’hôtel, attablés pour prendre leur petit-déjeuner.

Le tournage annulé

La police est ensuite intervenue sur les lieux de la bagarre et a tenté de calmer les esprits. Les deux candidats et la « nounou » en question ont été conduits au commissariat, sous les insultes des vacanciers. Ils se trouvent actuellement en garde à vue.

Le commissaire Janick Liard a indiqué que les investigations étaient en cours « pour établir le déroulement des faits » qui « ont choqué la population ». Il a également demandé à toutes « les victimes de porter plainte ». Joé Bédier affirme que de son côté, « une plainte va être déposée mais pire que ça… » Il ajoute : « Je souhaite que ces gens-là ne restent plus à la Réunion pour continuer leur tournage. C’est inacceptable. »

L’homme politique semble avoir obtenu gain de cause, puisque ce lundi 11 janvier, la société de production « La Grosse Equipe » a publié ce communiqué  : «  ‘Les vacances des Anges’ ne sera pas tourné sur l’île de la Réunion (...) La santé et la sécurité de l'équipe de production, des candidats et de toutes les personnes impliquées dans le tournage est notre plus grande priorité. À la suite du récent incident, extérieur au tournage de l'émission ‘Les Vacances des Anges’, ‘La Grosse Equipe’ constate que les conditions de sérénité ne sont plus réunies pour permettre un tournage de l'émission sur l'île de la Réunion. »

Suite à cette affaire, le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, a fermement condamné l’agression dont a été victime le maire de Saint-André. « Avec le Préfet de la Réunion, nous demandons à la société de production de tirer toutes les conséquences de ce comportement scandaleux », tweete-t-il. C’est désormais chose faite. Toutefois, rien ne dit que la saison 4 des « Vacances des Anges » est totalement annulée. Peut-être aura-t-elle lieu à un autre endroit  ?