Abonnez-vous pour 1€

Le comédien Etienne Draber, second couteau prolifique du cinéma français, connu pour son rôle dans P.R.O.F.S, décède du coronavirus à 81 ans

Le comédien Etienne Draber, second couteau prolifique du cinéma français, connu pour son rôle dans P.R.O.F.S, décède du coronavirus à 81 ans
Twitter

Le journaliste de l’AFP Jean-François Guyot a annoncé le décès d’Etienne Draber, ce lundi, à l’âge de 81 ans, suite à son infection au coronavirus. Né en 1939, il avait fait ses classes au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, dont il était ressorti lauréat.

Au cinéma, on le découvre en 1965 dans « Les Baratineurs » de Francis Rigaud. On le voit ensuite aux côtés de Jean-Paul Belmondo dans « L’héritier », Gérard Depardieu dans « Sept morts sur ordonnance » ou Nathalie Baye dans « Le plein de super ».

Des comédies à succès

Plus récemment, il s’était orienté vers des comédies telles que « Et la tendresse bordel » et « Je vais craquer » avec Christian Clavier. Son rôle le plus marquant est sûrement celui de Bonnet, le censeur des enseignants dans P.R.O.F.S. Au petit écran, on le découvre par exemple aussi dans « Plus belle la vie ».

Il était aussi le père de l’humoriste Stéphanie Bataille, membre de la bande à Ruquier et ayant fait plusieurs apparitions sur le petit comme le grand écran (Dix pour cent, Le sang de la vigne, Floride, Une famille à louer, le remake de Knock avec Omar Sy…).

Notre sélection vidéo