Abonnez-vous pour 1€

Entretien exclusif avec un passionné: voici le plan du prince Laurent pour sauver la Terre!

Cela fait plus de vingt ans que le Prince est actif au Sahara.
Cela fait plus de vingt ans que le Prince est actif au Sahara. - Belga

Ce sont des sujets qui vous sont chers, Monseigneur…

Je salue ces initiatives si elles voient le jour.

Cela rejoint votre combat que vous menez depuis le début du troisième millénaire. Votre Institut avait commencé par un projet de centaines d’hectares de plantations forestières en Mauritanie en vue de limiter l'avancée du désert dans la capitale.

Oui, ce qui me paraît fondamental, c’est la création en Afrique d’un Institut agro-sylvo-pastoral. J’avais entrepris de le faire mais j’ai été arrêté dans mon travail.

Pourquoi cet institut ?

Quand on lance des recherches sur les plantations en milieu très arides, on doit le faire sur le terrain et pas dans des écosystèmes confinés au sein des universités. Dans les universités de nos régions, on peut par exemple peaufiner des technologies mais rien ne vaut le terrain pour effectuer ce genre de recherches. Un grand projet de reforestation panafricain avait été lancé à l’époque dans l’idée de créer une double barrière verte de plantation forestière pour arrêter l’avancée du désert. Le travail que j’effectuais participait à la réalisation de ce grand projet de barrière verte. D’ailleurs, on a débattu de ce sujet lors du récent sommet à Paris. Mais cet institut n’a malheureusement pas encore vu le jour. L’objectif de cet institut était de permettre à des scientifiques et des techniciens spécialisés dans l’agro-sylvo-pastoralisme du monde entier de venir échanger des informations sur leurs techniques de plantation.

► Voici le plan du prince Laurent pour sauver notre planète.

► Découvrez l’entièreté de notre entretien exclusif.

Notre sélection vidéo