Abonnez-vous pour 1€

«L’un des plus gros trafiquants de drogue de Belgique» arrêté en Espagne: il faisait passer de la cocaïne et des armes via le port d’Anvers

Capture d’écran
Capture d’écran

Ce sont les autorités belges qui ont permis l’arrestation de Yannick M.W., 33 ans, chef du gang Vuitton, selon la gazet van Antwerpen. Il passait clandestinement de la cocaïne et des armes de guerre via le port d’Anvers et, selon la police espagnole, il serait « l’un des plus gros trafiquants de drogue de Belgique ». L’opération a commencé au mois de juin avec l’information sur sa position en Espagne. Il se trouvait avec sa famille dans une luxueuse villa à Estepona, dans la province de Malaga, sur la Costa del Sol.

Une première fuite réussie

Ce n’est qu’en octobre que la justice belge a remis un mandat d’arrêt, mais il avait fui sa résidence, manifestement averti de cette action policière. La Guarda Civil a ensuite repéré une autre maison dans les environs, celle des parents de Yannick M.W. La police a attendu Noël, s’attendant à une réunion de famille, pour réagir.

Le trafiquant a finalement été retrouvé dans une autre villa de luxe à Almuñécar, une ville côtière de la province de Grenade. Il a été arrêté alors qu’il quittait la maison sur un scooter électrique. La police avait encerclé toute l’habitation. Il est actuellement en prison en Espagne, en attendant son extradition en Belgique.

Bientôt remis à la justice belge

Selon l’avocat anversois, Maitre Sahil Malik, Yannick M.W. ne s’oppose pas aux faits qui lui sont reprochés : « Je ne peux que confirmer l’arrestation de mon client. Il a opté pour la procédure courte, ce qui signifie qu’il ne s’oppose pas à une reddition à la Belgique. Je m’attends à ce qu’il soit remis physiquement dans quelques jours aux forces de police belges », a-t-il déclaré au journal anversois.

Notre sélection vidéo