Abonnez-vous pour 1€

Ce changement passé inaperçu: un autre secteur bénéficie de mesures plus légères depuis lundi... et personne n’en sait rien

Ce changement passé inaperçu: un autre secteur bénéficie de mesures plus légères depuis lundi... et personne n’en sait rien

Ce mardi soir, un arrêté ministériel publié dans le moniteur belge a validé la prolongation des mesures en vigueur pour lutter contre la propagation du virus en Belgique jusqu’au 1er mars. Celles-ci étaient valables jusqu’au 15 janvier et il était nécessaire de les prolonger « légalement » pour ne pas créer la confusion chez les citoyens.

Mais l’arrêté ministériel publié ce mardi permet également de découvrir que les apprentis conducteurs ne sont, en réalité, pas les seuls à avoir bénéficié d’une petite faveur. Comme on le sait, depuis ce lundi, les cours d’auto-école sont à nouveau autorisés, sous strictes conditions. Mais pas seulement…

En effet, pour la même raison que pour les auto-écoles – un délai d’attente qui devient extrêmement long –, on apprend grâce à l’arrêté que les formations de pilotage d’aéronef étaient également autorisées ! « Considérant que les délais d’attente relatifs aux formations et examens du permis de conduire, ainsi qu’aux formations de pilotage d’aéronef augmentent ; que cela a des conséquences néfastes pour les personnes qui doivent urgemment obtenir un permis de conduire ou une qualification pour des raisons professionnelles ; que pour cette raison, ces formations et ces examens sont à nouveau autorisés », peut-on lire dans l’arrêté.

Vu le peu de communication à ce sujet, les personnes concernées ne sont probablement même pas au courant de cette opportunité.

Notre sélection vidéo