Abonnez-vous pour 1€

Après 12 années passées dans l’ombre, l’amant de Lady Di sort du silence: «S’il n’avait pas été là pour la persuader, l’aurait-elle jamais fait?»

Après 12 années passées dans l’ombre, l’amant de Lady Di sort du silence: «S’il n’avait pas été là pour la persuader, l’aurait-elle jamais fait?»

Un entretien qui est encore aujourd’hui très controversé, notamment par le fait que le journaliste et la chaîne sont accusés d’avoir eu recours à des procédés malhonnêtes. Aujourd’hui, le chirurgien brise le silence dans les colonnes du Daily Mail : « Il m’a, pratiquement dès le début, posé des questions très directes et personnelles sur Diana et notre relation. Pourquoi nous n’étions pas mariés, quand nous allions organiser la cérémonie, ce genre de choses. C’était des questions très personnelles », confie-t-il à propos de Martin Bashir.

L’homme explique avoir essayé de dissuader Diana de participer à l’interview : « Je me souviens de lui avoir dit que je ne l’aimais pas, que je ne lui faisais pas confiance et qu’elle ne devrait pas discuter avec lui ».

Le journaliste aurait en effet présenté de faux documents, tels que des relevés bancaires, afin de la faire parler : « Je savais qu’il y avait une partie de Diana qui voulait donner une interview, mais ma question est de savoir si Martin Bashir n’avait pas été là pour la persuader, l’aurait-elle jamais fait. ? », s’interroge-t-il.

Pour Hasnat Khan, il est clair que Martin Bashir a profité de la vulnérabilité de Lady Di. Il n’est pas le seul à le penser. En effet, le comte Charles Spencer, frère de la princesse décédée, avait dénoncé en novembre dernier « la pure malhonnêteté » du journaliste.

Notre sélection vidéo